La Semaine Molière au Théâtre de Nesle

La Semaine Molière au Théâtre de Nesle, du 10 au 15 mai 2022 : Neuf pièces lues par une brochette de grands comédiens, une enquête sur la façon dont Molière écrivait, la vision que peut en avoir un Japonais. Un grand moment de théâtre et d’amitié, à ne pas rater.

Pour la semaine Molière, le Théâtre de Nesle va envoyer du lourd, du très lourd, du 10 au 15 mai 2022. C’est un projet qui s’est construit sous l’égide de l’amitié, de la fidélité, de la solidité.

Fabrice Eberhard a réuni une brochette de comédiens connus qui viendront lire, dans leur intégralité, neuf pièces majeures : Le Malade Imaginaire, Le Médecin Malgré Lui, Dom Juan, Les Femmes Savantes, L’Ecole des Femmes, Le Tartuffe, Les Fourberies de Scapin. Nous connaissons tous ces pièces, nous les avons vues dans des mises en scènes diverses.

Les entendre lues, c’est l’occasion de revenir à ce qui est l’esprit du théâtre, le texte, le texte porté par la voix du comédien.

Le plus difficile n’est pas de savoir si vous viendrez assister à une de ces lectures, si vous aimez vraiment le théâtre, vous serez là. Le plus difficile c’est de choisir celles auxquelles vous assisterez.

Voilà le programme précis. Vous connaissez tous ces noms, vous avez vu sur scène nombre d’entre eux. Une distribution pareille, dans une salle de 90 places, c’est une équation financière que seule l’amitié peut résoudre. Ils viennent pour le plaisir, pour se faire plaisir. Assis à moins de dix mètres d’eux, dans une ambiance qui n’a rien à voir avec celle des grandes salles à l’italienne, vous allez partager leur plaisir, entendre le moindre souffle, le bruit des pages qui tournent. Pour un moment rare, une occasion unique, une intimité partagée.

DatePièceDistribution
mardi 10/05/22
18h30
LE MALADE IMAGINAIREJean-Paul Farré, Christine Pignet, Pierre Forest, Pauline Moulène, Paloma Eberhard, Pierre-Yves Bon, Philippe Morier-Genoud, Vincent Domenach, Jean-Marie Galey, Yves-Marie Bastien et Damien Gouy
mercredi
11/05/22
15h00
LE MÉDECIN MALGRÉ LUIBenjamin Kerautret, Christelle Jacquaz, Yves-Marie Bastien, Vincent Domenach, Damien Gouy, Fabrice Eberhard, Marie Le Cam, Paloma Eberhard, Pierre Yves Bon, Olivier Quinzin et Mati Galey
mercredi
11/05/22
18h30
DOM JUANJean-Marie Galey, Fabrice Eberhard, Teresa Ovidio, Benjamin Kerautret, Vincent Domenach, David Sordoillet, Philippe Morier-Genoud, Marie Le Cam, Paloma Eberhard, Damien Gouy, Jean-Claude Drouot, Mati Galey, Léo Levillain, Olivier Quinzin et Ange-Pierre Ferrenti
jeudi
12/05/22
18h30
LES FEMMES SAVANTESAnnie Sinigalia, Pauline Moulène, Alice de Lencquesaing, Francine Bergé, Christine Pignet, Pierre Forest, Jean-Charles Rieznikoff, David Sordoillet, Olivier Balazuc, Stéphane Valensi, Yves-Marie Bastien, Ange-Pierre Ferrenti, Léo Levillain
vendredi
13/05/22
18h30
L’ECOLE DES FEMMESRobin Renucci, Eugénie Pouillot, Ulysse Robin, Julien Urrutia, Marie Le Cam, Jean-Marie Galey, Fabrice Eberhard, Philippe Morier-Genoud et Olivier Quinzin
samedi
14/05/22
14h00
LE TARTUFFEFrancine Bergé, Jean-Claude Drouot, Teresa Ovidio, Julien Urrutia, Noémie Bianco, David Sordoillet, Jean-Marie Galey, Chistian Schiaretti, Christine Gagnieux, Damien Gouy, Philippe Morier-Genoud
samedi
14/05/22
17h00
LES FOURBERIES DE SCAPINJean-Daniel Laval, Jean-Claude Drouot, Cédric Zimmerlin, Pierre-Yves Bon, Noémie Bianco, Eugénie Pouillot, Nicolas Vaude, Damien Gouy, Christelle Jacquaz et Julien Urrutia
dimanche
15/05/22
14h30
LE MISANTHROPENicolas Vaude, Alain Lenglet, Olivier Balazuc, Louise Chevillotte, Alice de Lencquesaing, Jeanne Arènes, Stéphane Valensi, Cédric Zimmerlin, Damien Gouy, Julien Urrutia et Fabrice Eberhard
dimanche
15/05/22
17h30
L’AVAREJean-Luc Moreau, Pierre-Yves Bon, Louise Chevillote, Cédric Zimmerlin, Alice de Lencquesaing, Philippe Morier Genoud, Marie-José Ségarra, Jean-Charles Rieznikoff, Vincent Domenach, Damien Gouy, Léo Levillain, Ange Pierre Ferrenti et Fabrice Eberhard

Fabrice Eberhard, qui nous avait offert il y a quelques mois une lecture intégrale des Fables de La Fontaine, est derrière l’organisation de ce cadeau Molière. Dans cette belle suite de pièces, il y en a forcément une qui résonne particulièrement pour vous, parce que vous l’avez adorée dans telle mise en scène, parce que vous vous souvenez d’un cours de français où… Revenez la voir, revenez à son texte, accrochez une pépite de plus à vos souvenirs.

Molière, monstre sacré du théâtre français, nous est parvenu essentiellement par ses textes. On a sacralisé Molière, au point d’oublier qu’il était avant tout un grand acteur, cabotin, chef de troupe et fin entrepreneur qui devait sans cesse répondre à la commande royale, s’adapter au public et innover.

Impossible donc de penser que Molière écrivait ses pièces à la table, avant de les répéter et de les jouer comme on le ferait aujourd’hui. Écriture, jeu et mise en scène se mêlaient, dans l’urgence et dans un chaos savamment orchestré, toujours à deux doigts du désastre. En somme : Molière improvisait

C’est en partant de cette hypothèse que nous vous convions à une enquête « au plateau » sur la place de l’improvisation dans l’œuvre de Molière. D’abord en partant des indices présents dans les textes de ses pièces, puis en explorant qui étaient ses maîtres et quelles étaient ses méthodes de production. La finalité ? Aboutir à une « formule Molière » et créer en direct le début d’une pièce qu’il aurait pu écrire.

Cyprien Chevillard et Ian Parizot, les chevilles ouvrières d’Again Production, dont on se souvient du talent avec lequel ils improvisaient des spectacles dans l’esprit de Myazaki, viendront mener l’enquête théâtrale du mardi 10 au vendredi 13 mai à 21h00.

Pour conclure la semaine Molière, toujours dans cette dynamique de fidèle amitié, un double cadeau, offert par Telmo Herrera et Akihiro Nishida.

J’ai une affection particulière pour les spectacles d’Akihiro Nishida, ils sont pleins d’une poésie lunaire, ils remontent le moral, redonnent le sourire. Il vient régulièrement partager les Tribulations Linguistiques d’un Japonais découvrant la France, il avait créé il y a quelques années, pour le festival 7.8.9 qui ouvre la saison, un superbe Roses roses. Et rose ! A l’occasion de la semaine Molière, il viendra vous faire découvrir la vision japonaise de l’Avare. Un moment qui sera forcément décalé, où les décalages culturels seront autant d’occasions de rire… puis de penser.

Telmo Herrera, metteur en scène régulier au Théâtre de Nesle, qui avait proposé un superbe Rêve d’un drôle d’homme, vous fera découvrir une pièce moins souvent jouée, la Critique de l’Ecole des Femmes. Deux femmes, Uranie (en référence à la muse de l’astronomie) et Élise, reçoivent des connaissances, et tous discutent de la pièce L’École des femmes qu’ils viennent de voir. Chacun possède un avis tranché : les uns ont aimé, les autres non

Dans le camp des « contre », il y a le pédant Lysidas, auteur jaloux du succès de la pièce, le Marquis, personnage sot et prétentieux et Climène, qui affiche une pudeur et une dévotion aisément froissées. Dans le camp des « pour », on trouve Dorante, ami de Molière, homme posé et tranquille, Uranie, la maîtresse de maison, et Élise, femme d’esprit, qui feint de soutenir le parti adverse, soulignant par son approbation indéfectible la faiblesse ou l’ineptie des arguments de ceux-ci.

Chacun reste sur ses positions, et l’annonce du souper servi sert de dénouement. Ils s’y rendent tous avec plaisir, chacun étant persuadé d’avoir emporté la discussion et de s’y être montré à son avantage

La Critique de l’Ecole des Femmes : mise en scène de Telmo Herrera, avec Hélène Bekker, Olivier Bellot, Lexia Bonnaud, Bolívar Chiriboga, Jérôme Deschamps, Franklin Fuentes, Pascal Humbert et Astrid de Kermel.

Au Théâtre de Nesle
Pour réserver Les lectures intégrales
Pour réserver L’enquête Théâtrale
Pour réserver La Critique de l’Ecole des Femmes
Ou par téléphone : 01 46 34 61 04
Plein tarif : 20 € / Tarif Réduit : 15 € / Abonnement 5 séances : 50 € (Valable du 10 au 15 mai 2022, uniquement pour les représentations jouées dans le cadre de La Semaine Molière. Abonnement nominatif. Utilisable une fois par représentation. Réservation obligatoire)

Visuel : Léonidas Herrera

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.