Des mots, des maux, Démos, Démosthène – Essaïon Théâtre

Des mots, des maux, Démos, Démosthène à l’Essaïon Théâtre : un mashup oratoire qui garde une vraie cohérence, une pièce agréable dont le spectateur sortira en ayant ri, appris… et noté quelques conseils qui lui seront bigrement utiles lors de son prochain discours.

La scène est vide, dans les enceintes un air de reggae, avec des échos de violon tzigane… Christophe Delessart arrive, arpente. C’est impossible, c’est pourtant vrai… Je teste l’écho.

C’est parti pour une heure et quart de mash up oratoire. La mise en bouche ? une petite séquence aussi savoureusement drôle que politiquement incorrecte. La salle déglutit, et puis se laisse emporter, rit de bon cœur devant ce spectacle qui arrive à mélanger les genres en gardant sa cohérence, ce n’est pas toujours le cas.

Au fil des tableaux, on croise Démosthène, face à la mer la bouche emplie de galets. Victor Hugo, venu nous dire le mot. Albert Merabian, l’inventeur de la règle des 3V (55-38-7). Le psy de Christophe Delessart en prend pour son grade, comme la capacité à communiquer de nos hommes politiques, d’Edouard « Je vous demande de vous arrêter » Baladur à Jean Castex dans les yeux duquel on peut lire… ils souffrent, comparés à Barack Obama. On croise aussi Monsieur Tout le Monde, le jour où il a exécuté l’exercice imposé du Discours de Mariage (ou de Pot de Départ).

Un mot n’existe pas ? il le crée, c’est le propre des langues vivantes. Le texte est fin, ciselé, truffé de jeux de mots dont la compréhension vient plus ou moins rapidement. Christophe Delessart est entouré de la même équipe qui l’avait aidé à faire Valjean, son précédent spectacle, qui avait reçu un P’tit Molière et été éligible aux Molières. Elsa Saladin à la mise en scène, Johanna Dilolo aux lumières, Tristan Delessart pour la musique.

En sortant, le spectateur réalise qu’en plus d’avoir passé un bon moment, d’avoir ri, d’avoir appris quelques détails historiques qui lui permettront de briller en société, il repart avec des conseils qui lui seront bien utiles quand il devra prendre la parole en public.

A l’Essaïon Théâtre jusqu’au 11 mai 2022
Mercredi : du 12/01 au 16/03 : 19h00 – du 23/03 au 11/05 : 21h15

Texte : Christophe Delessart
Avec : Christophe Delessart
Mise en scène : Elsa Saladin
Compagnie : Le Quatrième Mur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.