Perte

Avec Perte, Ruthy Scetbon installe un personnage sensible qui vient partager son point de vue sur son petit monde intimiste, un personnage touchant à découvrir sans modération à La Scala Paris. Mise en scène : Mitch Riley.

La salle est sombre, la scène est vide. Des coulisses arrive une jeune femme, avec un balai large, elle vient faire le ménage. Hop, hop. Elle s’aperçoit de la présence des spectateurs, « continuez », d’une petite voix. C’est elle qui va continuer, nous expliquer comment elle fait, et l’importance de ses pauses. Plus tard, elle nous parlera de ces objets qu’elle trouve, une fois que la salle est vide. Nous laissera avec une ampoule allumée, comme le théâtre, pour que nous n’ayons pas peur.

Perte est un spectacle de clown, un bon spectacle de clown. Comme tout bon spectacle de clown, j’y ai trouvé de la poésie, de l’émotion, une logique inexorable qui va au bout du non sens, sans jamais aller trop loin.

J’ai trouvé plus que ça.

Avec Perte, Ruthy Scetbon a créé un personnage-fil conducteur, qui installe un parti pris, ne le lâche pas. Ce n’est pas une suite de sketches plus ou moins coordonnés, ce n’est pas un personnage caricatural qui s’impose, c’est un point de vue qui arrive avec son nez rouge, sa sensibilité et son approche, et les partage. Comme savait le faire Marc Favreau. Il est très chouette, son personnage, et j’attends de le revoir. Puisse-t-il prendre de l’ampleur tout en gardant son côté intimiste. Trouver son nom, peut-être.

Vous n’avez pas réalisé qu’un objet n’est perdu que si quelqu’un le cherche, que sinon il est juste tout seul ? Vous êtes prêt à vous laisser embarquer dans l’exploration des raisons pour lesquelles une danseuse ne revient pas chercher sa jupe à la fin du spectacle ? Votre tête d’adulte est prête à accompagner votre âme d’enfant ? N’hésitez pas, ne boudez pas votre plaisir, emmenez ceux qui vous entourent.

A la fin, emportez le personnage avec vous, comme une petite lumière, pour ne pas avoir peur.

A La Scala Paris (Piccola Scala) jusqu’au 23 décembre 2020
Jeudi et vendredi : 18h30

Texte : Ruthy Scetbon et Mitch Riley
Avec : Ruthy Scetbon
Mise en scène : Mitch Riley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.