Yankov

Yankov, 11 ans, revient de Buchenwald. Vivant, orphelin. Il (ré)apprend le monde, la vie. Un texte fort, à lire, à relire, à faire lire.

Yankov.jpg

C’est l’histoire de Yankov, il a 11 ans, il est à Buchenwald. Les américains arrivent, libèrent le camp. L’habillent des seuls vêtements disponibles, ceux des jeunesses hitlériennes. Lui donnent à manger. Il regarde, presque extérieur. Il raconte. Raconte son départ pour la France, son arrivée, ses premières semaines. Donna, qui s’occupe d’un groupe d’orphelins.

Le texte de Rachel Hausfater est beau, puissant. Un texte fait pour être lu. Quand on lit, on encaisse, on pose le livre, on relit. Je ne sais pas fait si il est fait pour être joué.

Je suis passé à côté de cette représentation. En général je me laisse facilement embarquer, là non. Il y a beaucoup trop de choses dans la mise en scène, dans le jeu, qui m’ont gêné.

Lisez le livre. Relisez le livre. Faites lire le livre. L’époque vous remerciera.

Au Tremplin Théâtre jusqu’au 31 mars 2019
voir les dates et horaires sur le site

Texte : Rachel Hausfater / adaptation : Nicole Gros
Avec : Anne Barthel
Mise en scène : Marie Dupleix, Marie Véronique Raban

Une pièce éligible aux Pt’its Molières 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s