Dans la jungle des villes

Une lecture à travers le triangle Bourreau-Victime-Sauveur de la pièce de Bertold Brecht qui ne m’a pas vraiment convaincue.

Jungle

Il y a Shlink, un négociant en bois, d’origine malaise. Il y a la famille Garga, Georges, le fils, qui tient une bibliothèque de prêts, Marie, la fille, perdue. Il y a un narrateur, l’homme de main de Shlink. Ils vont se battre. A mort.

Brecht, c’est pas mon grand truc. Je n’ai pas compris – ou ne me suis pas laissé emporter – par les choix de mise en scène, il manquait quelque chose, en particulier à Shlink, au sifflement plus chichiteux que visqueux.

Avec des moments de grâce, les scènes entre Guillaume Kovacs et Caroline Fontant, la paire fonctionne, ils m’ont emporté à chaque fois.

Au Tremplin Théâtre jusqu’au 14 décembre 2018
Jeudi – vendredi 20h30

Texte : Bertold Brecht
Adaptation : Jérémie Stora
Avec : Thomas Besset, Jérémie Stora, Guillaume Kovacs, Caroline Fontant
Mise en scène : Jérémie Stora

Une pièce éligible aux P’tits Molières 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s