Le Diable aux trois cheveux d’or

Un conte des frères Grimm, adapté d’une façon esthétique, joué avec conviction, une idée de sortie pour les vacances de Pâques.

Diablr

Le Diable aux trois cheveux d’or est l’adaptation d’un conte de Grimm. Un enfant est né coiffé, c’est un signe de chance, la rumeur dit qu’il prendra la place du roi. Le roi s’en méfie, le confie au fleuve dans un panier d’osier (décidément). L’enfant va être recueilli, grandir, tomber amoureux de la fille du roi, pour pouvoir l’épouser, devoir rapporter trois cheveux d’or du diable, au passage, résoudre trois problèmes.

Pétronille Bernard a adapté le texte des frères Grimm sans fuir les difficultés – les acteurs expliquent vraiment ce qu’est naitre coiffé (un enfant qui nait dans la poche de liquide amniotique). Grâce à de beaux masques en carton plié – on dirait presque de l’Origami – on reconnaît sans peine les personnages, nombreux, interprétés par les quatre acteurs.

Le spectacle est bien réglé, les changements de costumes s’enchainent sans temps d’attente, les acteurs jouent juste, sans tomber dans la facilité de faire les clowns. Seul bémol, les séquences chantées, elles piquent un peu les oreilles et mériteraient un bon training vocal.

A l’arrivée, un spectacle sympathique et bien fait, pour enfants à partir de 6 ans, qui leur raconte une histoire qui se tient, qui est joué avec conviction, en les faisant participer sans tomber dans le travers de les faire hurler.

Fléchette a beaucoup aimé, elle a trouvé la pièce très drôle, surtout la séquence en enfer, quand Hippolyte, le héros, trouve l’aide de la grand mère du diable pour récupérer les cheveux du diable. Baroudeur avait souhaité inviter ses amis à voir la pièce pour son anniversaire, ils ont tous passé un très bon moment.

Mon seul vrai regret, au fond, est de ne pas être reparti avec un masque à monter, celui de l’espion du roi et celui de la grand mère du diable sont superbes.

Comédie Nation – du 16  au 27 avril 2018 – lundi mardi mercredi 14h30 – jeudi vendredi 10h30

Texte et mise en scène : Pétronille Bernard
Costumes et masques : Anastasia Bernard
Avec : Marine Colzy, Marie Gebhard, Adrien Naisse, Valentine Riedinger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s