Mademoiselle – Théâtre du Marais

Mademoiselle sort de scène, c’est sa dernière représentation, elle nous raconte sa vie, son histoire, ses espoirs. Sans pathos, elle nous transmet sa leçon de vie, l’essentiel, ce n’est ni la gloire ni l’argent, c’est le respect et l’amour des autres. Un beau spectacle, généreux et tendre, qui m’a réchauffé le cœur

mademoiselle

Mademoiselle, c’est deux spectacles en un.

Mademoiselle, c’est une femme, arrivée à un tournant, qui raconte sa vie. Elle était meneuse de revue, elle le fait sans pathos (suivez mon regard), elle raconte les paillettes qui faisaient pétiller ses yeux, sa mère sérieuse et protectrice, son père qui la pousse en secret, et puis son apprentissage de la technique, la refonte de ci et de ça pour y arriver. Ses amis, les hommes qui la trahissent, ceux dont elle use, celui qui l’aimera pour ce qu’elle est, telle qu’elle est. Les moments hauts, les moments bas. Les espoirs, les désespoirs. La vie d’une femme, elle était meneuse de revue, elle aurait pu être ébéniste, à travers les mêmes passions, en arriver à la même leçon de vie, l’essentiel, c’est le respect des autres, de soi même, l’amour des autres, de soi même.

Mademoiselle c’est une chanteuse, une danseuse, qui va revisiter les grands airs du cabaret, ceux que j’ai en mémoire, en français, c’est un beau spectacle, avec la magie des chansons, les changements de robe à la vitesse de l’éclair.

La vie d’une femme, un beau moment de cabaret, deux spectacles en un, chacun tire la quintessence de l’autre, le met en évidence.

Je regrette de ne pas y avoir emmené Fléchette, mais le jeudi soir, à pas encore 7 ans, elle n’a pas encore le droit de sortir. C’est pourtant l’âge où elle doit entendre qu’en s’accrochant à ses rêves, on finira par trouver un chemin, son chemin.

J’ai admiré la mise en scène de Philippe d’Avilla, avec une mention spéciale pour l’éclairage d’Elise Boisseau, et surtout pour l’utilisation du micro, Isabelle Layer s’en passe pendant toutes les scènes parlées, il n’en est pas besoin, il n’intervient que pour mettre quelques effets sur sa voix quand il sont les bienvenus, sans qu’ils ne soient trop présents, un vrai bravo à toute l’équipe pour ne pas avoir cédé à la facilité.

Au théâtre du Marais le jeudi à 20h00 jusqu’au 22/06

Le site de Mademoiselle

Le spectacle est éligible aux P’tits Molières

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s