Le Cirque Invisible – Théâtre du Rond Point

En une phrase : vous voulez prendre un bol de poésie pure ? Une leçon de jeunesse ? alors ruez-vous au Rond-Point !

Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée promènent leur spectacle sur les scènes du monde depuis… 30 ? 40 ? ans, je ne sais pas combien de fois je l’ai vu, et à chaque fois c’est le même choc.

Jean-Baptiste Thierrée entre en scène, je commence à sourire, j’ai envie d’applaudir à chaque instant, et ce jusqu’à la fin du spectacle.

Il y a Jean-Baptiste Thierrée, son sourire bienveillant, ses tenues, ses valises pleines d’histoires et de magie rêveuse et mélancolique.

Il y a Victoria Chaplin, ses costumes oniriques, ses transformations sous nos yeux, oui, sa souplesse, aussi. Elle donne vie à des animaux fantastiques, fantasmagoriques, un rêve magique.

Le Cirque Invisible, c’est de la poésie. De la poésie pure, de la poésie à l’état brut. De la poésie pour les yeux, de la poésie pour le cœur. J’en voudrais encore, et encore, et encore.

Une part d’habitude, le rendez-vous avec de vieux amis ? Pour le spectacle des parents, pour ceux du fils, le Rond-Point est l’écrin idéal (mais c’est plus simple d’aller voir James à Massy), oui, c’est vrai, c’est comme un rendez-vous avec de vieux amis, de vieux amis que j’ai toujours autant de plaisir à voir à chacun de leurs passages.

Parce que la poésie, le rêve, le sourire, à ce niveau, il ne faut pas s’en priver, surtout pas, il faut, peut-être, savoir en abuser.

Je viens d’aller voir. Il est né en 1937, elle est née en 1951. Hier soir, j’ai trouvé qu’il avait pris un petit coup de vieux, qu’elle ne bougeait pas. Mais c’est pas un coup de vieux qu’on prend, c’est une intense leçon de jeunesse, de le voir, presque 80 ans, sur scène pour notre plaisir, pour son plaisir, souriant et bienveillant.

Ils sont là jusqu’à dimanche prochain. J’dis ça, j’dis rien, il reste quelques places pour ces représentations exceptionnelles, « qui sort de l’ordinaire par ses valeurs, ses qualités », mais putain, ils sont tellement au delà de l’ordinaire par leurs valeurs et leurs qualités qu’il faudrait inventer un mot rien que pour eux.

Si j’ai aimé ? OUI !

Pour réserver ? C’est là : le site du théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s