K ou le Paradoxe de l’Arpenteur

K ou le paradoxe de l’arpenteur à L’Échangeur – Théâtre Bagnolet : belle création de Régis Hebette, une adaptation du Chateau de Kafka où le spectateur va sentir dans ses tripes disparaître l’espoir de l’Arpenteur, comme la bille d’un flipper disparait quand le joueur se lasse

Lire la suite

Rabelais

Rabelais au Théâtre 13, une pièce truculente, à voir pour redécouvrir que Rabelais est fondamental, parce que c’est une belle pièce chorale, ou simplement parce que c’est une pièce vivante, exubérante et que ça fait tellement de bien.

(c) Miliana Bidault
Lire la suite