Les frustrations infinies

Les Frustrations Infinies au Théâtre de Nesle : un vaudeville franco-chinois prétexte à un rapide résumé de l’histoire chinoise contemporaine et de la façon dont les deux cultures pensent l’individuel et le collectif ou la place de la femme dans la société.

La scène représente une chambre d’hôtel, un bureau, une chaise, un lit double, sans oublier la photo noir est blanc au mur, Brooklyn Bridge et skyline. On frappe, Entrez, un homme entre, Bonjour. Bruit de sèche cheveux, une femme arrive, Je viens de me réveiller. Elle est française, vient en Chine chercher la libération de son frère, elle s’appuie sur un jeune diplomate français, une moins jeune fonctionnaire chinoise. Elle fera quatre voyages, passera dans quatre hôtels. Si la seconde épouse est une tradition chinoise, la pièce finira dans un happy end à l’occidentale

Deux femmes, un homme, trois caractères, un vaudeville. Surtout deux pays, deux cultures.

La pièce est encore en rodage, on le sent au jeu appliqué et manquant de fluidité de la distribution.

Plus que dans l’attrait des deux femmes pour le seul homme et leur jeu de séduction / jalousie, l’intérêt de la pièce réside dans le choc des deux cultures. On y trouve un rapide résumé de l’histoire chinoise depuis la révolution culturelle, une évocation de la façon dont chacun pense l’individu et le collectif, l’objectif avec la façon de l’atteindre. Sans oublier la place de la femme, en tant que femme, épouse… ou fonctionnaire soumise aux désirs de son patron.

Au Théâtre de Nesle jusqu’au 17 novembre 2021
Mercredi 19h00 / dimanche 15h00

Texte : Benoît Marbot
Avec : Lili Chen, Sarah Denys, Pierre-Antoine Lenfant
Mise en scène : Benoît Marbot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.