360 All Stars – Le 13ème Art

360 All Stars est un spectacle qui mêle les disciplines du Hip Hop dans un esprit bon enfant. L’avenir du cirque de rue ? Un bon spectacle de fin d’année à voir en famille.

En entrant dans la salle du 13ème Art, on voit l’espace vide de la scène, trois écrans, deux podiums, sur l’un une batterie, sur l’autre une console. La musique commence, en live tout au long du spectacle, jouée par Beau Monga, beat box & looper, et Gene Peterson à la batterie, qui présente les artistes de ce soir, en anglais, en scandant. Seront sur scène ce soir BBoy Sette, break dancer; Peter Sore, BMX Flatlander; Bavo, freestyler basket ball; BBoy Lerok, break dancer; Rowan Tomas à la roue Cyr.

Les numéros vont s’enchaîner. Certains vont chercher le « c’est vachement bien fait » du spectateur, d’autres trouver son « waow il m’a embarqué avec son truc ». Et la roue Cyr ? elle trouve la poésie onirique, mais c’est la roue Cyr. Toujours aux sons du batteur et du beat boxer, qui auront eux aussi leur moment. Ils finiront en se mettant à jouer ensemble, à tourner ensemble. Dans un cercle de lumière, dans le cercle de la roue Cyr.

J’ai admiré la performance du BMX, du Basket et du Batteur. Je me suis laissé embarquer par la Break Dance Battle et l’art du Beat Box. La roue Cyr ? elle m’a fasciné, mais c’est la roue Cyr.

Un univers commun, des numéros qui se succèdent, plusieurs disciplines, dont certaines venues de la rue, de la performance, de la musique, le tout se déroulant dans un cercle… ça me rappelle quelque chose, ça s’appelle le cirque, non ?

C’est comme ça que je l’ai vécu, un spectacle de cirque où je retrouvais les artistes que j’aurais pu voir dans la rue, avec ses numéros mêlant technique et émotion. Du cirque de rue, avec des disciplines actuelles, dans l’esprit des cirques qui vont à la rencontre des gens, de village en village. Pour des gens actuels, qui en ont marre des assiettes chinoises et des monocycles, qui sont plutôt contre les animaux sauvages en captivité, qui veulent vibrer et admirer sans se prendre la tête. Le cirque qui vient à vous.

Si dans votre entourage il y a des enfants qui ont passé l’âge des marionnettes mais pas celui d’aller tout seul au concert, ce spectacle est le spectacle de fin d’année idéal auquel les emmener. C’est leur culture, la musique qu’ils écoutent, ils seront heureux de l’avoir partagée avec vous, et vous pourrez briller en expliquant que vous savez comment évolue le cirque de rue. S’il n’y en a pas, vous pouvez y aller aussi, sans bouder votre plaisir. Mon voisin immédiat était un notaire de province, descendu de sa chambre d’hôtel pour ne pas s’ennuyer en attendant d’aller dîner, c’est sérieux, un notaire, c’est un notable… il n’était pas le dernier à applaudir et à crier.

En semaine, le spectacle est à 19h00, il dure une heure. Ils ne seront même pas fatigués le lendemain en cours.

L’œil de Baroudeur : on a d’abord vu les artistes les un après les autres, le BMX, les Break Dancers, le Beat Boxer, le basketteur, la roue, et la batterie. Ensuite ils ont fait des numéros tous ensemble. J’ai surtout aimé les break dancers et le beat boxer, je les ai trouvés très bons et puis ils me racontaient une histoire. Si vous avez des enfants de mon âge, et si vous voulez leur faire vraiment plaisir… il faut les emmener à un spectacle qui leur plaira plus à eux qu’à vous… celui-là est très bien.

Au 13ème Art jusqu’au 31 décembre 2019
Du mardi au samedi : 19h00 – dimanche 14h00

Avec : Beau Monga, Gene Peterson, Peter Sore, BBoy Sette, BBoy Lerok, Bawo, Rowan Tomas