Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée

Un Musset rythmé, très visuel, une leçon de séduction dans les codes actuels pour une leçon de vie éternelle, ce que femme veut…

IlFautPorte

Sur scène, un bureau de bois blanc, un iMac sur lequel passe la vidéo d’un feu de cheminée, des bonnets encadrés comme autant de trophées. Un fauteuil et son repose jambes.

La Marquise attend ses amis, c’est son jour, elle écoute l’Amour à la plage. Le Comte arrive, maladroit, il hésite à sonner, perd ses premières fleurs, casse les suivantes, finira avec des carottes. Et finit par sonner. La joute peut commencer, mi verbale mi physique. Le Comte est pataud, il enfile les fadaises. Au fond de cette Marquise moderne qui regarde Games of Thrones, il y a un cœur romantique, qui attend des mots qui ne viennent pas, qui cherche l’Amour qui dure, pas l’amour furtif. Le ciel se met de la partie, un orage repousse les amis, ils ne viendront pas. Elle le veut comme mari, elle l’aura.

Le parti pris du Homard Bleu est de décoiffer les classiques. C’est à nouveau réussi, rythmé, pêchu. Il m’arrive parfois pendant les représentations de fermer les yeux pour n’écouter que le texte, j’aurais pu faire le contraire, comme dans un film muet, tout passe dans les gestes.

Anne-Sophie Liban donne une Marquise sensuelle, gourmande, c’est une femme panthère, elle va croquer le Comte, elle le sait, elle joue avec sa proie. Matthias Fortune Droulers est le ver de terre amoureux d’une étoile, éternel ado, il la regarde avec des yeux ronds, il espère sans vraiment y croire, il se prend les pieds dans le tapis, inconscient de son destin déjà joué.

Musset est décoiffé, recoiffé à la mode du moment présent, et ça lui va très bien d’être bousculé de la sorte.

Dans la salle, il y avait une classe de lycéens. A la sortie « Je t’ai vu, tu as souris du début à la fin », ils appréciaient d’avoir finalement apprécié le moment.

Au Lucernaire jusqu’au 12 mai 2019
Du mardi au samedi : 18h30 – dimanche 15h00

Texte : Alfred de Musset
Avec : Anne-Sophie Liban, Matthias Fortune Droulers
Mise en scène : Anne-Sophie Liban, Matthias Fortune Droulers

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.