Apocalypse Bébé

Un road movie trash et déjanté, une mise en scène contemporaine, une belle adaptation d’Apocalypse Bébé de Virginie Despentes.

apo1-c-Lou-Hérion_site-1024x366

C’est l’histoire de Valentine, une jeune fille qui ne sait plus où elle en est, qui a fugué. L’histoire de Lucie, apprentie détective privée, qui l’a perdue alors qu’elle était chargée de la filer. L’histoire de La Hyène, une sorte de mythe, qui va aider Lucie. L’histoire de la famille de Valentine, du lourd à porter. Une histoire qui commence à Paris, qui se poursuit à Barcelone, qui se termine à Paris.

C’est une sorte d’enquête, qui engendre un vrai Road Movie, l’occasion de croiser une galerie de personnages hauts en couleur.

J’avoue, j’aime bien la langue de Virginie Despentes. J’y retrouve les sensations des années 70, quand je lisais en douce de vieux San Antonio, j’y retrouve la truculence matinée d’érotisme, l’intrigue qui existe vraiment, les aphorismes provocateurs, le portrait de personnages que la société tend à ignorer, et surtout ce qu’en fait, ensuite, mon imaginaire. Je suis rentré curieux de savoir si ça allait marcher sur une scène.

Selma Alaoui a fait un sacré boulot, et ça marche. Elle a pris le parti d’une mise en scène très contemporaine, le plateau change d’une séquence à l’autre, elle joue des reflets et de la vidéo, elle nous emporte ici, là, nous transporte dans une Mercedes hors d’âge… Elle s’appuie sur une belle brochette de comédiens, qui passent d’un personnage à l’autre, les personnages aussi typés qu’atypiques qui, chacun à sa façon, transforment la vie de Valentine.

J’ai peut-être un peu regretté que les réaménagements successifs du plateau soient un peu longs, l’attention retombe un peu… ils permettent de reprendre sa respiration, et c’est sans doute nécessaire.

Les amateurs de Virginie Despentes s’y retrouveront, ceux qui apprécient le théâtre contemporain, rythmé, brillant et trash aussi.

Au théâtre Paris-Villette jusqu’au 28 mars 2019
Mardi-Mercredi-Jeudi-Samedi : 20h00 / Vendredi : 19h00 / Dimanche : 15h30

Texte : Virginie Despentes / Adaptation : Selma Alaoui
Avec : Maude Fillon, Ingrid Heiderscheidt, Nathalie Mellinger, Achille Ridolfi, Eline Schumacher, Aymeric Trionfo, Mélanie Zucconi
Mise en scène : Selma Alaoui

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.