Papa ou pas ?

Une belle performance d’artiste, qui n’a pas réussi à m’embarquer dans son histoire

Papa

Cédric Ingard entre sur la scène vide, il l’occupe d’une galerie de personnages vibrionnants.

Sofia a annoncé à Jérôme qu’elle est enceinte, il a 35 ans, ça le fait disjoncter. Dans le bar où il travaille. Chez sa mère. Avec Sofia.

J’ai été impressionné par le rythme du spectacle, par la capacité de Cédric Ingard à passer d’un personnage à l’autre, d’une humeur à l’autre, en un clin d’oeil. Mimiques, postures, voix, tout est à sa disposition, il s’en sert, il envoie.

Au service de quoi ? Je m’interroge encore.

Je suis plutôt bon public, je ne me suis pas laissé embarquer. Passé la curiosité des premières minutes, j’ai trouvé le spectacle interminable, les ficelles de plus en plus grosses. Je me sentais devant cette galerie de personnages comme devant une collection de capsules de champagne. Bien fait, mais qui ne me parle pas.

A La Folie Théâtre jusqu’au 17 janvier 2019

Texte : Cédric Ingard, Virgine Bracq
Avec : Cédric Ingard

Un spectacle éligible aux P’tits Molières 2018

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s