Au Départ – La Croisée des Chemins

En sortant de Au Départ, j’ai eu l’impression d’être passé à côté de la pièce. J’ai eu l’impression que la pièce s’adressait aux mères, que pour la comprendre il fallait avoir accouché. Désolé, je ne suis qu’un père.

AuDepart

Le texte explore un thème : le désir, ou pas, d’être mère. Deux femmes, plus ou moins féminines, deux vies, deux enfants qui arrivent, deux contextes. Pourquoi pas.

A l’arrivée, une pièce jouée avec deux comédiennes habitées, mais est-ce suffisant. Avec de longs intermèdes gymnastico-musicaux dont j’ai trouvé que le seul effet était de me faire perdre le peu de fil que j’arrivait à suivre.

Vous connaissez ces livres de psychologie ou de management qu’on trouve dans les gares et les aéroports, taillés pour durer le temps d’un voyage ? Parfois, on en prend un qu’on n’aurait pas du prendre, qui ne vous intéresse pas. Ca ne veut pas dire qu’il n’interessera pas quelqu’un d’autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s