Les Franglaises – Bobino

Depuis décembre 2011, quand j’avais vu pour la première fois Les Franglaises à La Pépinière, rien n’a changé, et pourtant tout a changé, ce ne sont plus les Franglaises, ce sont les Franglaisissimes, qui méritent standing ovation et superlatifs.

Frangl

Le pitch des Franglaises est simple : écoutons vraiment, pour une fois, le texte des chansons qu’on a fredonnées, sur lesquelles on a dansé, qu’on a écoutées jusqu’à avoir usé le sillon du 33 tours. Si ce n’est que les paroles sont traduites… enfin… traduites mot à mot, l’essentiel est là.

J’ai eu plaisir à retrouver les airs que j’attendais, dans cette version superlative. Superlative parce qu’il y a (beaucoup) plus d’instruments de musique, qui jouent en live, (beaucoup) plus de décors, plus de chorégraphie, plus de gags, plus de danse.

Du coup le spectacle est aéré, (aérien à certains moments), sans aucun moment de lassitude, j’ai été pris du début à la fin, j’ai savouré… les inepties des Beatles qui disent oui, non, Georgette Dans Ma Tête, j’ai assisté à la destruction de la scène, parce que Le Spectacle Doit Continuer, j’ai attendu avec impatience de m’accrocher à mon siège pour Hotel Californie (mais oui, le texte original de ce long slow langoureux est en fait absolument terrifiant).

Oui, les traductions sont faites mot à mot, l’essence y reste. Un travail d’utilité publique, qui devrait être reconnu par l’Académie, remboursé par la Sécu ? … oui, parce qu’il fait du bien, ferait presque réfléchir.

Chaque titre est mis en scène, sur un fil rouge de quelque running gags, chaque titre renouvelle l’atmosphère, relance le rythme, change l’ambiance, il n’y a aucun effet « OK, j’ai compris ».

En 2011 le spectacle était déjanté. Depuis ils ont triomphé, remporté le Molière 2015 du meilleur spectacle musical. Et continué à travailler, pour un spectacle superlatif, un spectacle complètement barré, un superbe spectacle à voir et à revoir. Du coup je me mets en mode veille, j’attends de les revoir dans deux ans, juste pour le plaisir de voir à quel niveau ils auront montés le spectacle.

Derrière le spectacle, il y a une troupe, une équipe. De vrais bons chanteurs, bien sûr, évidemment, qui sont aussi d’excellents musiciens (vous avez envie de voir un solo de guitare sans guitare ?), de vrais comédiens, de super clowns. Une bombe d’énergies qui se complètent, explosent ensemble, créent la magie qui m’a fait vibrer.

Toute la troupe était au top, ce mercredi soir, en grande forme, remerciée par une standing ovation de la salle, une standing ovation méritée.

Actuellement à Bobino jusqu’au 3 février 2018 – du mercredi au samedi à 21h00, le samedi à 16h30. Et ensuite en tournée.

PS : si vous sortez en pensant qu’ils caricaturent, regardez ça… finalement, ils sont softs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s