Laura Elko Enfin Vieille – BO Saint Martin

C’est du bon gros humour, un peu graveleux et efficace, c’est pas trop mon genre de beauté, mais il faut reconnaître que ça marche, la salle est pleine, et elle pétille d’éclats de rire.

De la naissance à la vieillesse, la vie (à venir) de Laura Elko, avec au passage l’impersonation d’une conseillère d’orientation plus vraie que nature, ou un touchant numéro de ventriloque avec un doudou.

Laura Elko a l’énergie généreuse, elle chante (bien et juste, elle a une belle voix), elle occupe son espace, prend des accents, joue avec son public (là c’est limite Maîtresse Laura, dominatrice en son donjon), se fait pardonner avec un morceau de gâteau réservé au premier rang (je l’ai trouvé bon, à 23h00, le morceau était un peu gros, générosité, vous dis-je).

A nouveau, je ne suis pas rentré dans le truc, mais si vous aimez le genre, ne vous en privez pas, c’est bien fait, ça marche, ça remplit la salle, ça la réjouit, et finalement c’est ça le plus important.

Le site du théâtre

La page FB de la comédienne ( il parait qu’on y trouve la recette du gateau, je ne l’ai pas trouvée)

 

Le tricheur – BO Saint Martin

Un mélange de One Man Show et de Close Up ? J’achète. Racontant la vie d’un tricheur dans les casinos, ça rajoutera du suspens.

A l’arrivée, c’est juste raté. Pas assez rythmé pour du close up, trop statique pour un one man show. Je suis bon public, mais quand même moi je vois comment sont fait les tours, c’est qu’il y a vraiment un problème.

Aïe.