On fera sans

On fera sans… en 40 minutes…

Sur la scène, une chaise. Les personnages arrivent sans que le noir soit fait. Tristan, c’est le grand, prend la parole, remercie, nous allons assister à la première représentation de leur première pièce. Il parle de son excitation, de son stress. Alex, c’est le maigre, est assis, il s’impatiente. La pièce démarre.

Alex est professeur de théâtre, Tristan est élève. C’est une mise en abyme ? Allons-y, je me cale, prêt à savourer un défilé de caricatures. On quitte le cours, on va dans une banque, je me demande où va l’histoire. Comprend qu’il n’y en a pas vraiment, je vois Tristan, personnage maladroit au jeu qui exprime son ressenti, Alex, personnage qui juge, qui joue plus qu’il ne ressent… ce sont Auguste et le clown blanc, je me recale, pour savourer une succession de scènes comme autant de numéros. Là, virage sur l’aile, on revient au cours de théâtre, on revient à la présentation de la pièce… et c’est fini. 40 minutes se sont écoulées. J’ai vu des spectacles qui tenaient l’attention d’une classe de maternelle pendant plus longtemps.

Au théâtre La Croisée des Chemins jusqu’au 19 décembre 2019
Mercredi – jeudi : 19h00

Ecrit, mis en scène et interprété par Tristan Cottin et Alexandre Servage

Une pièce éligible aux P’tits Molières 2020

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.