5es Hurlants – La Scala Paris

Cinq personnages, cinq artistes de cirque, à voir travailler là où on ne les voit pas d’habitude, cinq personnages qui hurlent la vie.

5hurlant

La scène est dans la pénombre, un projecteur en front de scène est dirigé vers le public. On aperçoit des cables, une structure métallique, des chaises. Quelques balles oranges. Une bouteille d’eau à moitié vide, comme oubliée, et ce qui peut être une paire de gants.

La lumière s’éteint, un homme en noir vient tourner le projecteur, il éclaire maintenant la scène. Un projecteur s’allume, qui se déplace sur la scène, qui passe d’un personnage à l’autre.

On est dans un ailleurs, un ailleurs indéfini, sombre, cinq personnages y vivent, des artistes de cirque qui préparent, répètent, tentent. Osent. Travaillent. Voilà, c’est ça. On les voit travailler, se battre, s’observer, s’encourager. On voit ce qu’on ne voit pas d’habitude.

Il y a les cinq personnages, chacun avec son métier, jongleur, acrobate, chacun avec son outil, fil tendu, cerceau, sangles, balles, danse, chacun avec sa performance, impressionnante de naturel tellement leurs corps ont travaillé chaque geste.

Il y a la lumière, un personnage à part entière, qui sculpte la performance, une lumière toujours mesurée, agile, millimétrée. Il y a la musique, aérienne. Il y a la chorégraphie, les corps qui dansent.

On est peut-être derrière la scène, là où le spectacle nait, là où il se prépare, là où les artistes s’échauffent.

Au delà de la performance de chacun, à nouveau ils sont tous très bons, j’ai ressenti la poésie du spectacle, il est beau, onirique, il s’inscrit dans une histoire. J’ai ressenti la solitude de chaque personnage, seul face à son accessoire, son outil plutôt, qui est tout sauf accessoire. La solitude de chaque personnage, et la force de leur groupe, qui les porte tous, qui fait d’eux ces 5es Hurlants qui donnent leurs nom au spectacle, 5es et non 5ème. Hurlent-ils de plaisir, de souffrance, de rage, parce qu’ils y arrivent, parce qu’ils n’y arrivent pas ? Ils sont parfois heureux, parfois désabusés. Ils se battent. Ils sont vivants, et la vie, ça se hurle.

Du ciel tombent leurs habits de scène, ils prennent des couleurs, poussent leurs cris d’avant spectacle. Le projecteur se tourne à nouveau vers le public, le spectateur peut reprendre son souffle.

Un spectacle dont on sort plus fort et les yeux pleins d’étoiles, à partager avec ceux qui vous sont proches.

A La Scala Paris jusqu’au 20 juillet 2019
Du mardi au samedi : 20h30 + Mercredi 15h00

Conception, mise en scène : Raphaëlle Boitel

Avec : Julieta Salz, Salvo Cappello, Alejandro Escobedo, Clara Henry, Loïc Leviel, Nicolas Lourdelle, Tristan Baudoin

Une réflexion sur “5es Hurlants – La Scala Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.