Amphitryon – Théo Théâtre

Un voyage dans le temps. La compagnie Oghma m’a fait faire un voyage dans le temps, hier soir, au Théo Théâtre, avec cette représentation étrange d’Amphitryon.

Amphytrion

Dès l’entrée dans la salle, l’ambiance s’est installée, une rampe de bougies pour éclairer la scène, deux portants, à cour et à jardin, qui avanceront et reculeront pour faire varier l’éclairage.

Sosie s’est avancé, en costume. Sosie s’est exprimé, face aux spectateurs, dans une langue au phrasé étrange, telle que la parlaient les français de la cour de Louis XIV.

Je n’ai pas vu un voyage dans le temps, j’ai fait un voyage dans le temps. Je n’étais pas spectateur d’une intrigue se déroulant dans un temps passé, futur, parallèle ou uchronique. J’étais le voyageur, arrivé à Versailles, assistant à une représentation.

Eclairage à la bougie, pas d’éléments de décor, les acteurs jouent face au public et ne se regardent jamais, ils entrent en marchant et sortent à reculons, ils expriment leurs émotions presque comme des clowns le feraient. Ils déclament. Dans une langue qu’on arrive à comprendre si on en fait l’effort.

C’est ça, mon interrogation face à cette pièce. J’ai admiré le jeu des acteurs, la mise en scène, j’ai trouvé leur travail de reconstitution fantastique. Mais j’ai rapidement laissé tomber l’effort de compréhension continue du texte, comme quand je regardais les premiers épisodes de Fawlty Towers, je saisissais des bribes suffisante pour suivre l’histoire, insuffisantes pour en saisir le sel. Ma voisine s’est même assoupie sous l’effet de la chaleur, salle presque pleine et bougies, la chaleur est rapidement montée, et l’atmosphère était un peu étouffante.

En sortant, je me suis dit que j’aurais pris un immense plaisir, au détour de la visite d’un château, à croiser la troupe jouant dans le théâtre, prendre la représentation en cours, en goûter 30 minutes, et poursuivre mon chemin.

Pourtant l’exercice est intéressant, presque fascinant.

Si vous voulez voyager dans le temps, retourner au 18ème siècle, allez-y, vous ne serez pas déçu !

Au Théo Théâtre, jusqu’au 29 avril, vendredi 21h00 et samedi 17h15

Le site de la compagnie Oghma.

Pièce éligible aux P’tits Molières

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s