Merlin – Théâtre des Variétés

Joli pêle-mêle que ce Merlin au théâtre des Variétés, un peu de chant, un peu de magie, un peu de poésie, beaucoup de deuxième degré pour que les parents prennent aussi plaisir à être là.

L’histoire ? Le roi Pendragon meurt en laissant Excalibur enchâssée dans un rocher, Arthur la sortira. Entre temps le roi Ectorius tentera, avec la complicité de Morgane, de faire de son fils Kay le roi d’Angleterre. Oui, OliveOyl a trouvé qu’ils ne respectaient pas l’histoire, c’est pas si grave que ça. Bien sûr la magie de Merlin opérera, et Vivianne reviendra (Viviane ?).

On a vraiment passé un bon moment, la pièce marche, la magie aussi. Oui, il y a deux magie, celle d’un tour d’illusionnistes, et celle de Merlin, à coup de paillettes, de bave de crapaud, de fumées, de bulles de savon.

Je suis totalement rentré dans la poésie des lumières qui volent, comme l’amour, ici, là, un, deux, ok, j’ai un cœur d’enfant et un cœur d’artichaut. Comme j’ai aimé les jeux de mots au second degré pour les parents, ou le personnage de Kay, qui prend tout au pied de la lettre.

Bref un bon moment en famille, Baroudeur a trouvé ça « très bien », Fléchette « super méga bien ».

Le site du théâtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s