La guerre en temps de paix – Tremplin Théâtre

En une phrase : une femme rencontre un homme, elle l’aime, il rentre dans une relation par inertie.

Est-ce une guerre entre les deux personnages ? chacun mène sa bataille, à son rythme, sans agresser l’autre frontalement, sans imposer, sans s’imposer.

Un superbe texte d’Adriano Vianello, auteur vénitien sur la relation entre cet homme et cette femme, dans lequel des spectateurs présents s’est – au moins un peu – retrouvé. Sans sombrer dans le mélodrame ni dans la comédie de boulevard, Silvana Gasparini et Enrico Marassi racontent l’histoire, leur vécu de l’histoire, sans se parler l’un à l’autre. Ils parlent d’eux, de l’autre, de l’écart entre eux, de la façon dont cet écart évolue.

Le jeu des acteurs est très juste, sans excès, bien adapté à la salle du Tremplin. Des petites séquences video – un peu comme dans Harry rencontre Sally – ponctuent la pièce, tout se rejoint à la fin.

À la fin de la pièce, les acteurs ont invité les spectateurs à échanger autour d’un verre, l’occasion de connaître l’histoire de la pièce, de son auteur, comment il a fallu 25 ans à Enrico pour (enfin) jouer ce rôle, qui sont les personnes qu’on aperçoit dans les videos.

Une jolie pièce, bien jouée, pour une soirée agréable, à deux, qui ne demande qu’à se poursuivre par un dialogue dans le bar à vin qui fait face au théâtre.

Le site du théâtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s