IETO – L’instinct du déséquilibre – Villette en cirques

IMG_2115
Une scène immense et vide, 3 hommes, une femme. Une planche, et puis des balais. La planche est presque verticale, tout est dans le presque, poussée par le balai elle reste en l’air.

Le résultat – forcément – d’un travail forcené : de l’étonnement, de la poésie. Une simplicité qui force l’admiration.

Rien n’est jamais en équilibre, un peu d’attention, un peu d’effort, et tout tient. N’est-ce pas la leçon de la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s