Après le chaos – Manufacture des Abbesses

Après le chaos – Manufacture des Abbesses : Véronique Augereau sert magistralement le texte d’Élisabeth Gentet-Rabasco, qui raconte une mère dont le fils a commis l’indicible. Une pièce dont on sort en disant « oh putain », en vérifiant bien que tout est resté normal, que c’était bien du théâtre.

Lire la suite

Les chaises – Poche Montparnasse

Les Chaises au Poche Montparnasse : pour le texte d’Eugène Ionesco, bien sûr, pour le plaisir de voir les immenses Catherine Salviat, solaire, et Jean-Paul Farré, lunaire, jouer, comme joueraient deux enfants, dans une mise en scène jouissive et jubilatoire de Stéphanie Tesson

Lire la suite

Enfance de Nathalie Sarraute – Manufacture des Abbesses

Enfance à la Manufacture des Abbesses : Anne Plumet et Marie-Madeleine Burguet, toutes de nuances et de sensibilité, suivent Nathalie Sarraute sur les traces des émotions de son enfance écartelée, un beau moment de théâtre pour ceux qui savent laisser filer leur imagination

Lire la suite

François Rabelais – Essaïon – Portrait d’un homme qui n’a pas souvent dormi tranquille

François Rabelais à l’Essaïon : le portrait d’un homme qui luttait pour la liberté de dire et de penser, et qui n’a pas souvent dormi tranquille, l’illustration du fait que le rire est un remède, une liberté à préserver, le propre de l’homme.

Lire la suite

Embrasse-moi sur ta tombe – Théâtre du Rond Point

Embrasse-moi sur ta tombe au Rond Point : une pièce nécessaire, à voir pour son analyse de la radicalisation, pour la puissance de l’amour maternel, pour assister au combat démentiel entre Christine Murillo et Benjamin Wangermée.

Lire la suite

La Disparition – Les Plateaux Sauvages

La Disparition aux Plateaux Sauvages : Le Groupe Fantôme emmène les spectateurs dans une expérience théâtrale immersive surprenante, chacun apporte ses peurs primales, tous imaginent ce qui s’est passé il y a 5 ans quand un enfant de 8 ans a disparu dans un théâtre.

Lire la suite

Petite – Les Déchargeurs – Prolongation

Petite se prolonge aux Déchargeurs, maintenant à 19h15 : deux sœurs, un homme, des cartons. Ariane Louis nous emmène dans un univers à la Beckett, dans une mise en scène hallucinée de Thibaut Besnard, servie par une distribution de talent. Un vrai choc, un bijou rare, à ne pas manquer présenté par Les Insurgés, une compagnie à suivre sur la durée.

Lire la suite

Je vous écris dans le noir – Théâtre Opprimé

Je vous écris dans le noir – Théâtre de l’Opprimé : Sylvie van Cleven vient dire la vérité de Pauline Dubuisson, la seule femme contre laquelle on a requis la peine de mort pour un crime passionnel, dont Brigitte Bardot avait joué le rôle au moment où elle sortait de prison.

Lire la suite

Amour amère – Comédie Bastille

Amour amère à la Comédie Bastille emmène le spectateur dans les méandres de l’amour inconditionnel, le conduit à s’interroger sur des questions éternelles, lui laisse la conclusion, le soin de se juger autant qu’il jugera le personnage. Avec Jean-Pierre Bouvier, monstrueusement bon.

Lire la suite