Moi Aussi, duo féminin qui chante l’amour comme on prend un chemin de traverse, auxDéchargeurs

Moi Aussi : un duo féminin qui chante l’amour compliqué, irréel, mal fini ou jamais commencé. Manon Rey, Marie Jocteur, deux voix riches, une harpe soutenue par un saxo ou une guitare, une couleur de chemin de traverse. A découvrir aux Déchargeurs.

La petite scène de la salle La Bohème des Déchargeurs est bien encombrée, un saxo, deux guitares, une harpe, on se verrait bien dans l’intimité du salon de musique d’une grande demeure un peu surannée. Les notes de la harpe commencent à s’envoler. Je suis à la dérive, veux que tu me délivres, je ne peux pas vivre avec toi, mon amour, ne pas survivre avec toi, mon amour…

La voix riche de Manon Rey donne le ton du répertoire de Moi Aussi, le duo qu’elle forme avec Marie Jocteur. Moi Aussi chante l’amour, quand l’amour n’est pas simple, peut-on chanter autre chose que l’amour compliqué, irréel, mal fini ou jamais commencé ?

Leurs influences sont multiples, on retrouve la chanson populaire et la musique classique du tournant du siècle dernier, une forme de rap sans la testostérone. Elles sont les autrices / compositrices des trois quart de leurs chansons, s’appuyant parfois sur Claude Debussy, Victor Hugo, Maurice Maeterlinck. Ce sont leurs chansons, ce sont leurs histoires, leurs souffrances qui émeuvent le spectateur.

Marie Jocteur est à la harpe, qui rêvait d’accordéon quand elle était enfant. Manon Rey assure la voix lead, qu’elle soutient au saxophone, aux guitares, des instruments oubliés chez elle, on l’imagine un peu sorcière.

J’ai apprécié le soin que Moi Aussi apporte à son mix, un peu rock, où il faut faire attention pour distinguer la voix, comprendre les textes. La façon dont Manon Rey utilise un couloir pour adoucir le son de son saxo. La salle est trop petite pour qu’elles soient soutenues par une vraie section rythmique, parfois remplacée par une boite à rythme qu’on aimerait plus évoluée.

Moi Aussi a une vraie couleur, un chemin de traverse à l’écart des modes. Une sincérité qu’on leur souhaite de conserver au fil des concerts et représentations

Je joue avec toi mais surtout je me joue de toi ? Leurs amours ne vont pas se simplifier, soyons cyniques, c’est une bonne nouvelle pour leurs futures productions.

Aux Déchargeurs jusqu’au 25/11/22
Jeudi-Vendredi : 21h20

Texte : Maurice Maeterlinck, Victor Hugo, Marie Jocteur, Manon Rey
Composition et interprétation : Marie Jocteur, Manon Rey

Visuel : Julia Mitchell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.