Faada Freddy – Olympia

En une phrase : une performance vocale incroyable dans un écrin de lumière


Faada Freddy a mis le feu à l’Olympia, pour la soirée de soutien à Helen Keller International, association qui lutte par des moyens simples contre la cécité et la malnutrition.

Accompagné de ses 5 choristes, de ses seuls choristes, sans aucun instrument, Faada Freddy arrive sur scène comme un dandy ingambe, dans un écrin de lumière irréelle.

Les voix flottent, les oreilles ne se croient pas. Aucun instrument ? aucun instrument, juste des voix, des corps.

Mes yeux rejoignent mes oreilles, les chanteurs semblent flotter dans l’air.

Tout s’abstrait des contraintes de l’espace temps, c’est un voyage dans des mélodies irréelles, l’Olympia est debout, tapant dans ses mains, chantant.

Un moment d’humanité, d’union.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s