Blastwave – Petite Chambre d’Amour


Pour l’ambiance, les bars programment des groupes consensuels, format léger. Là, non. Blastwave, c’est du Hard Rock, du vrai qui envoie. Autour d’une chanteuse qui ne doit avoir de fragile que l’apparence, la voix encore jeune peut manquer des excès d’alcool et de tabac de ma génération, ce n’est plus l’époque.

Autour d’elle, un guitariste sans fil, un bassiste, un batteur. Formation classique, efficace.

Balstwave, du hard rock, du solide. Un set de plus de deux heures, bien maitrisé, les morceaux s’enchainent de façon fluide, compositions, reprises de groupes renommés, de groupes locaux (les Landes ? locales ? les choses ont bien changé).

Une fois la râleuse à la carafe de sangria partie, reste un public conquis.

Le soleil a fini par se coucher, le son par baisser, c’était un bon moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s