À propos

Qui êtes-vous ?

Guillaume d’AZEMAR de FABREGUES

GAF-carrDe métier Dirigeant de Crise, Guillaume va au théâtre depuis son enfance. Il aime le spectacle vivant, découvrir, ressentir. Avec un tropisme particulier sur les petites salles, dans lesquelles il y a souvent de grands spectacles, dans une salle de 50 ou de 200 places les enjeux sont différents de ceux des salles de 900 places.

Baroudeur (2009) et Fléchette (2010, qui écrit elle aussi) sont ses accompagnants réguliers. Eux aussi donnent leur opinion, parfois tranchée.
Il est l’auteur de la majorité des chroniques du site, son mantra est que l’acteur doit être au service du texte.

Pour le contacter : guillaume.dazemar@outlook.com
Deux autres de ses univers : Le Strange Quark et Le Jardin Repause

Les Pirates : BAROUDEUR et FLECHETTE

Pirafael
Baroudeur est né en 2009. Il a vu de nombreux spectacles « pour enfants » jusqu’à ce qu’un soir, il avait 6 ans, il me prenne par la main : « Papa, j’en ai marre des spectacles pour petits, je veux aller voir un spectacle pour grands ». On est allé voir Transsibérien si je suis, il a suivi, et commenté avec justesse. Depuis, il continue, et donne de nombreux avis.

PandAlix

Fléchette est née en 2010. Elle sait ce qu’elle veut et n’a pas sa langue dans sa poche. Elle n’hésite pas à aller à la découverte de ce qu’elle ne connait pas. Elle est prudente dans ses conseils, et attentive à la sensibilité des spectateurs moins expérimentés. Elle garde son libre arbitre dans ses recommandations.

Ils ne veulent plus m’accompagner pour voir les pièces « pour enfants », et tous les deux prennent des cours de théâtre. Un jour on cessera de leur demander s’ils ne sont pas un peu petits pour voir la pièce. Un jour.

Pourquoi Je n’ai qu’une vie ?

Un jour, je suis passé devant le Petit Journal Montparnasse, qui annonçait pour le soir même que Pierre Bachelet allait y fêter ses 60 ans. J’ai eu envie d’y aller, j’ai pris mon téléphone, appelé le ban de mes amis, pour qui « Pierre Bachelet… », l’arrière ban de mes amis, pour qui « Pierre Bachelet ! » mais qui n’était pas disponible, mais vraiment, une autre fois, prévenu un peu avant…

Je ne suis pas allé au concert. C’était au printemps 2004. L’hiver suivant, Pierre Bachelet est mort, et j’ai compris qu’on n’avait qu’une vie, qu’une occasion de faire les choses. Alors depuis je fais les choses, je suis mes envies, et je les savoure. Ou pas. D’aucuns m’ont regardé avec incompréhension, d’autres avec envie. Certains ont voulu m’accompagner, sans réellement venir, il aurait fallu les attendre. Beaucoup voulaient partager.

Cette page est un feu de camp, autour duquel on vient se poser, à la fin de la journée (allez, d’une dure journée de labeur, d’une belle journée d’émotions, comme vous le sentez). Elle est faite pour nos amis, ceux qui disent « toi qui sort souvent, qu’est-ce que tu nous conseilles ? », c’est la pire des questions, savoir ce que vous aimeriez.

Elle parle d’émotions, d’impressions, des spectacles  vus. Des émotions, des impressions, pas trop de technique, pas trop de critique. Le spectacle est bon ? Peut-être, mais qu’est-ce que bon ? J’ai aimé ? On verra. Est-ce que vous aimeriez ? Va savoir. Elle essaye de ne pas blesser ceux qui n’étaient pas au top ce jour là dans une petite salle (sauf quand vraiment…).

GAF (texte écrit en 2010 pour la première version du site)

Quelle est votre ligne éditoriale ?

Le parti pris de ce site est de vous donner envie d’aller au théâtre, il traite essentiellement des spectacles que nous avons appréciés, en vous disant ce qui nous a convaincu, ce qui nous a plu, ce que nous avons ressenti. Parfois, quand la promesse n’est pas tenue, pourquoi nous vous suggérons de l’éviter.

80 % des spectacles que nous voyons se donnent dans des salles d’une jauge inférieure à 200 places. C’est un choix assumé, les moyens et les enjeux, économiques et humains, sont différents, les risques pris aussi. C’est au fond ce que nous cherchons, vous conseiller des spectacles de qualité, hors du mainstream, où une troupe met ses tripes sur la scène pour vous convaincre.

Il y a des spectacles que nous voyons sans les chroniquer, parce qu’ils ne nous ont pas convaincus. Parce que nous n’étions pas réceptif. Pour un problème technique, ça arrive. Parce qu’un acteur n’était pas dedans, c’est déjà moins normal. C’est aussi la loi du spectacle vivant.

Qu’est-ce que vous avez à votre programme ?

Tout est là, nous essayons de le tenir à jour. Si vous voulez venir une fois ou l’autre, nous serons heureux de partager émotions et ressentis à l’issue de la représentation.

Peut-on reprendre vos chroniques ?

C’est déjà le cas, en mode web et en mode print. L’ensemble des textes publiés sont des créations de leur auteur.  Leur citation, leur reprise et leur partage sont autorisés sous réserve du crédit de l’auteur par son nom, et du nom du site http://www.jenaiquunevie.com

LogoJenaiquuneVie
Le logo du site – utilisable pour vos citations – est une création BDR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.